06 31 53 49 69 dominique.georget-tessier@wanadoo.fr

J’ai découvert la méditation il y a plus de 40 ans à travers la pratique du Yoga puis à travers le Qi Gong (je suis enseignante de Qi Gong, IEQG, 1994) et le Taï Chi Chuan : cette pratique a profondément transformé ma vie et ne m’a jamais quittée.

Puis J’ai eu la chance il y a 15 ans de rencontrer la voie du bouddhisme zen. L’exercice quotidien de la méditation a progressivement changé ma manière de soigner.

La pratique quotidienne de la méditation change la consultation. Celle-ci s’établit dans un état de conscience ouvert, disponible, dans un état proche de celui que l’expérience du zen nous permet de vivre, c’est-à-dire un état de vacuité, de disponibilité. Cette qualité de présence devient acte thérapeutique à part entière, permettant de développer une «acceptation inconditionnelle de la personne et de sa situation». Elle permet, associée à l’importance donnée au silence, de servir de point d’appui et même de levier pour le réajustement en conformité avec l’intelligence du vivant ainsi que la mobilisation des ressources du patient.

Pour reprendre un passage du Dao de Jing:

« D’une motte de glaise, on façonne un vase, le vide au centre en permet l’usage », on pourrait dire : « dans l’espace-temps de la consultation, on remet le patient dans le flot tourbillonnant de la vie : le vide au centre de la relation médecin-patient le permet…»

L’accompagnement des patients atteints de maladies chroniques (cancers, douleurs chroniques et dépressions) est un axe important de ma recherche : La découverte de la Mindfullness-Based Stress Reduction à travers les livres de Kabat ZINN, m’a déterminée à suivre le programme de formation MBSR, en 8 séances de 2h30 puis, au mois de mai 2014, une formation de MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy) avec les docteurs L. BUZZINI, Zindel SEGAL et G. BONDOLFI. Je suis actuellement en supervision avec le docteur Yasmine LIENARD, psychiatre, auteure de “Pour une sagesse moderne : les psychothérapies de troisième génération

La lecture des livres de Kabat ZINN “Au cœur de la tourmente, la pleine conscience” et de Zindel SEGAL, John TEASDALE “La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour traiter l’anxiété et la dépression” qui donne un cadre précis pour l’utilisation de la pleine conscience à des visées médicales m’a enthousiasmée : cette découverte m’a permis de faire le lien entre mon engagement dans la pratique du zen et mon travail de médecin.

Simultanément à ce parcours académique, j’ai eu le privilège de développer mes compétences auprès d’experts reconnus tels que Stéphane Faure, Mélissa Backer, Jean-Gérard Bloch, John Kabat Zinn, Geneviève Hamelet.

La méditation pleine conscience est un outil fabuleux tant pour l’accompagnement des patients atteints de maladie chronique, de cancer en particulier que pour les patients dépressifs.

Fermer le menu